• 1 Le Mariage
  • 2 Magdalena
  • 3 Vivre
  • 4 MadameK
  • 5 Maintenant

La compagnie

Auteur dramatique et comédien j’ai créé, en 2007, la compagnie Demain il fera jour avec laquelle je mets en scène mes textes. Au fil des spectacles se dessine un cheminement dans ma pensée et ce, autour de questions sans cesse posées : « Pouvons-nous être les créateurs de nos vies ? Avons-nous une marge de manœuvre face au réel ? ».

Mon parti pris quant à la réponse est résolument optimiste et dans chaque histoire racontée, on observe la recherche d’une clé, d’un élément magique, d’une astuce, d’une apparition, d’un talisman ou d’un personnage qui déclenche le dénouement. Chercher à raconter, mais plus encore à faire sentir un dénouement, une libération est central dans mon travail.

Ainsi les questions du choix, du courage, du cœur, de la relation qui existe entre nos équilibres intérieurs et ce que nous pouvons observer dans le monde, celles de l’intuition, du rapport à la terre, à la transcendance, au féminin et au masculin jalonnent les créations et reconstituent os après os, tendon après tendon le squelette de ce que nous souhaiterions décrire de l’humain et de son pouvoir de création.

Dans le travail de la compagnie nous articulons cette quête avec une préoccupation fondamentale : celle du public. C’est le public qui nous autorise par délégation à le décrire, c’est lui qui nous accorde de pénétrer en son for intérieur (cette part intime et sensible) pour y faire vibrer des images, des mots, des textures qui sont de nature à l’impressionner, à l’émouvoir et parfois à le modifier. Je ne peux penser à cela sans ressentir avec acuité la responsabilité que nous prenons.

Je suis convaincu que par-delà la structure qu’offrent les histoires et le cheminement que sous-tend une démarche d’écriture, la pulpe de la nourriture proposée au public emprunte le vecteur fondamental du jeu d’acteur et se transmet de façon consubstantielle par la joie de jouer, la sincérité et la générosité.

Je pense que le théâtre est un lieu où chacun devrait pouvoir venir raviver ses forces de création, nourrir sa foi en la vie et son enthousiasme. C’est le sens même de notre travail et la nécessité à laquelle il obéit.

Vincent Clergironnet

La Compagnie Demain il fera jour compte six spectacles à son répertoire qui tournent en France et à l’étranger. Elle est implantée à Vitry-le-François et est fortement investie sur ce territoire dans l’action artistique et culturelle. Partout où nous allons, nous proposons et réinventons régulièrement des dispositifs qui mettent en lien nos spectacles avec le public par delà les représentations (répétitions publiques, ateliers de pratique théâtrale, visite du décor, échanges avec le public etc.).

Notre travail s’appuie sur des collaborations auxquelles nous sommes fidèles. Ainsi le compositeur Cédric Le Guillerm offre, par son œuvre musicale, un écho d’une grande justesse à notre recherche et ce, depuis la création de compagnie. Le scénographe Valentin Monnin nous accompagne également à chaque nouvelle création.

Vincent CLERGIRONNET

Vincent CLERGIRONNET

Auteur / Metteur en scène / Comédien
Je découvre la pratique du théâtre à vingt ans, à Montpellier, dans les stages dirigés par le comédien et...
Cédric LE GUILLERM

Cédric LE GUILLERM

Compositeur
Né en France en 1981, Cédric Le Guillerm entre au conservatoire d’Andorre à l’âge de 10 ans pour y pratiquer...
Julien BARBAZIN

Julien BARBAZIN

Eclairagiste
Enfant de la balle, il suit des études cinématographiques (Maîtrise) et en parallèle une formation de...
Mahmoud SAÏD

Mahmoud SAÏD

Comédien
Il obtient son DEA en Théâtre (Bac plus six / Master) à l’Institut des études théâtrales de la Sorbonne...
Ysmahane YAQINI

Ysmahane YAQINI

Comédienne
Après une licence d’études théâtrales obtenue à Paris X Nanterre sous la direction de Robert Abirached...
Kévin

Kévin

Comédien
Loïc

Loïc

Comédien
Francis Freyburger

Francis Freyburger

Comédien Francis Freyburger a 40 ans d’expérience théâtrale aussi bien dans l’institution (Théâtre National...
  • Vincent CLERGIRONNET
  • Cédric LE GUILLERM
  • Julien BARBAZIN
  • Mahmoud SAÏD
  • Ysmahane YAQINI
  • Kévin
  • Loïc
  • Francis Freyburger
  • Vincent CLERGIRONNET

    Je découvre la pratique du théâtre à vingt ans, à Montpellier, dans les stages dirigés par le comédien

    et metteur en scène Marc Dubois. Le théâtre arrive dans ma vie à un moment où l’étudiant en philosophie que je suis, et qui sort d’un cursus de classes préparatoires (Hypokhâgne et Khâgne) ne trouve plus d’issue à son projet de vie dans la seule matière intellectuelle. Le théâtre réveille en moi et catalyse une soif de vivre et de me sentir vivant telle que j’en suis subjugué et décide d’en faire un métier alors qu’aucune formation ne me permet d’y prétendre.

    J’intègre la Compagnie Katcina dirigée par Marc Dubois et mon apprentissage se fera « sur le tas ». Le travail que nous faisons alors sur le masque, le clown et le bouffon met au coeur de ma formation initiale l’idée que le théâtre procède d’abord du corps, d’une présence scénique forte et d’un engagement généreux dans le jeu.

    Entre 1996 et 1999, je participe ainsi à la création de plusieurs spectacles dont un Britannicus de Jean Racine, et plus particulièrement une création collective intitulé l’Orchestre Bi-harmonique, spectacle musical burlesque, joué quelques 250 fois en France et à l’étranger en 2 ans, et qui sera un véritable spectacle école. Nous jouons dans la rue, les bars, les cafés-théâtres, les théâtres… C’est pour moi le début d’un travail de comédien tout terrain.

    Entre 1999 et 2007, je rejoins la Compagnie de la Pastière à Nantes. C’est une authentique expérience de troupe avec un rapport au collectif qui positionne le comédien au service du projet et qui l’inscrit dans un rapport à la création qui déborde amplement le travail scénique (ici le comédien est technicien, scénographe, costumier, cuisinier,administrateur, pédagogue, j’en passe…). Mais au-de-là de cette dimension, je me passionne à une approche, celle que propose le metteur en scène Alessandro Arici, dont l’objet est le positionnement de l’acteur. Pendant toutes ces années, nous nous efforçons de décrypter et d’expérimenter les fondements de la posture intérieure qui permet à l’acteur d’être créateur. Ce travail est renforcé par l’apport de Gaël Andrews (co-fondateur du Roy Art Théâtre) dans le domaine de la voix et celui de Tapa
    Sudana (Peter Brook : Le Mahabharata) qui vient étayer notre recherche d’un apport plus oriental (l’acteur est ici : le conteur des trois mondes).
    Durant les 8 ans que durera ce compagnonnage, nous créons de nombreux spectacles (et notamment de nombreux spectacles jeune public). Nous expérimentons la création collective et je renoue avec un goût qui me suit depuis longtemps : celui de l’écriture. Certains de mes textes s’ajoutent aux improvisations de mes camarades, je fais souvent la synthèse écrite des matériaux que nous collectons et finis par signer, en 2OO5, une première pièce jeune public intitulée : Jules, l’enfant aventurier.
    Nous montons Roméo et Juliette que nous nous jouons de 2000 à 2002, Cyrano de Bergerac (de 2003 à 2007). Ce sont les deux « gros » spectacles de la compagnie et j’y interprète Roméo et Cyrano, expériences qui font grandir en moi une confiance que j’ai d’abord reçue de mes partenaires.
    Nous obtenons entre 2001 et 2007 la direction artistique du Château de Gizeux en Indre et Loire où nous menons tambour battant un travail de création, une programmation et un vaste éventail d’actions culturelles. La compagnie de la Pastière a une activité pédagogique de grande ampleur qui jouxte sa recherche fondamentale sur le positionnement de l’acteur. « Comment proposer l’espace de la scène comme un espace de
    redécouverte par la confiance, de notre capacité à créer avec et devant les autres ? » est la question centrale à laquelle nous travaillons quotidiennement dans le cadre d’actions destinées aux enfants, adolescents et adultes, en milieu scolaire et extrascolaire.

    En 2007, je créé la Compagnie Demain il fera jour sur le territoire de Vitry-le-François en Champagne. Je l’ai appris de mon parcours, créer une compagnie c’est : s’implanter sur un territoire et mener un dialogue avec un public. Mais par delà ce travail de terrain que je connais bien, j’éprouve le besoin de donner libre cours à une double nécessité : écrire et continuer à jouer.
    En 2009 et 2010, nous créons successivement Demain il fera jour ! et Maintenant !, deux spectacles qui forment un diptyque sur les héros ordinaires, que j’interprète seul en scène, qui sera joué quatre années durant au festival d’Avignon et qui sillonne encore la France.
    La complicité avec le compositeur Cédric Le Guillerm ainsi qu’avec le scénographe Valentin Monnin, créé les fondations d’une équipe de création. Peu à peu, une identité se dessine. La nécessité d’écrire prend de l’ampleur, celle de mettre en scène s’affirme.
    En 2012, nous créons Madame K, puis Vivre ! En 2014 et Magdalena en 2015.
    Le mariage est le projet en cours…

  • Cédric LE GUILLERM

    Né en France en 1981, Cédric Le Guillerm entre au conservatoire d’Andorre à

    l’âge de 10 ans pour y pratiquer le piano puis décide de prendre les chemins
    d’une formation autodidacte et d’aborder à sa manière la composition et l’orchestration.
    Depuis 2003, il compose pour le théâtre et l’audiovisuel tout en
    recherchant une musique personnelle : « En tant que compositeur, je suis à
    la recherche d’une musique simple et sincère. J’aimerais qu’elle soit le reflet
    de mon identité profonde, de ma culture, de mes racines. J’aime la simplicité
    et la profondeur des mélodies traditionnelles, d’ailleurs j’aime la mélodie en
    général que je considère un peu comme une formule magique : elle est facilement
    mémorisable et a le pouvoir d’en-capsuler des sensations complexes. »

  • Julien BARBAZIN

    Enfant de la balle, il suit des études cinématographiques (Maîtrise) et en parallèle

    une formation de comédien 3 ans au CDN de bourgogne.
    Il signe entre autres les lumières de la Cie Périphériques Pascal Antonini « Fallait rester chez vous têtes de noeud » (R.Garcia), « Pinocchio » (L.Hall) «Starbée »(P.loubat-Delranc) « Sous un ciel de chamaille » (D.Danis) « Gaspard » (P.Handke) « Parabole » (J.Pliya), du Collectif 7’ « Pandora » (JP.Vernant) « Mi familia » (C.Liscano) « L’amour est une maladie mentale qui gaspille du temps et de l’énergie » (F.Melquiot), « Antilopes » (H.Mankell), de Elisabeth Holzle « L’Actrice » (P.Minyana) « Nous les héros » (Lagarce) « Jean la chance » (B.Brecht) et « La tête des autres » (M.Aymé), « Une fête, prologue » (Collectif), de Brigitte Damiens « Le Lavoir » (D Durvin &H Presvost), de Catimini « Chut »Å(troupe vocale), de Marion Lécrivain « L’homme qui rit » (V.Hugo), de Stéphane Douret « Le Dragon » (E.Schwartz), de Idem Collectif « Call me chris » (A.Verriaut), de Cie les petits papiers « A l’ombre » (J.Rey), de Patrick dordoigne « Hors piste » (Rire medecin), « Point de fuite » (CieAdhok)…

    Il participe aux créations de la Cie Les Acharnés Mohamed Rouabhi (« Malcom X », « Requiem Opus 61 », « Discours de l’indien rouge », « Providence café », « Moins qu’un chien », « Le tigre bleu de l’Euphrate », « Un enfant comme les autres », « Vive la France », « Vive la France 2 » et de la Cie Les Endimanchés Alexis Forestier « Woyzeck », « Faust ou la fête éclectique », « The show must fall down », « L’Opéra de 4 sous », « Sunday clothes », « Elisaviéta bam ».

    Lors de son parcours, il travaille comme Directeur technique au Théâtre Paris Villette pendant 5 ans, comme régisseur général, régisseur lumière et plateau, scénographe et inventeur de machineries, réalisateur et chef opérateur de films vidéo.

    Il collabore entre autres avec Pierre Meunier, Joël Pommerat, Claire Lasne, Laurent Pelly, la cie Carcara, Carole Thibault, Hélène Mathon, Clotilde Ramondou…

    En parallèle, avec Céline Morvan, il dirige la Cie Les Écorchés au sein de laquelle il met en scène « Zone de combat » H.Jallon , « Cassandre#S » c.Wolf/JP.Sartre, « Le début de quelque chose » H.Jallon , « Transapparence » montage de textes, d’images et de sons, « Stabat mater Furiosa » de J.P Simeon et « La chute de l’ange rebelle » de R.Fichet.

  • Mahmoud SAÏD

    Il obtient son DEA en Théâtre (Bac plus six / Master) à l’Institut des études théâtrales de la Sorbonne

    Nouvelle, plus une formation à l’École Jacques Lecoq et différents stages en France et à l’étranger). Il participe à quelques créations du Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine : « L’Indiade », « La Nuit miraculeuse », « Les Atrides » (Agamemnon, les Choéphores, Iphigénie à Aulis).

    Il a fait du théâtre équestre dans « la Chanson de Rolland » et du cirque dans « Candide » avec le Cirque Baroque. Parmi ses autres participations dans le théâtre on le trouve dans « Peines d’amour perdues » de Shakespeare, mise en scène de Simon Apkarian, dans « Tout bas si bas » de Koulsy Lamko, dans « Oum » d’Adel Hakim, mise en scène de Lotfi Achour, « La Guerre de 2000 ans », de Kateb Yacine, « Le Théâtre ambulant Chopalovitch » de Lioubomir Simovitch, dans « la mer blanche du milieu », mise en scène de Alice Peyrotte. « Coeur ardent » de Ostrovski mise en scène de Christophe Rauck, « Roméo et Juliette » mis en scène par David Bobée, etc…

    Mahmoud Said a travaillé aussi en Italie avec d’Alexander Zelding dans « Romeo et Juliette » de Shakespeare (Napoli teatro Festival Italia 2010 ), avec Marco Baliani dans « Migranti », avec Tereza Ludovico dans « Bella e Bestia », et en Angleterre avec le théâtre sans frontière dans « L’enfant Peul » de Amadou Hampaté Ba, mise en scène de H. Naghmouchin. Puis en en France et en Afrique en tant qu’animateur de plusieurs ateliers de théâtre.

    Mahmoud Saïd est aussi metteur en scène de « Malcolm X », « Mille et une Nuits », « Le Barrage » de Mahmoud Messadii, « La Récréation des Clowns » de Noureddine Aba, « Quatre Heures à Chatila » de Jean Genet, « L’Île des esclaves » de Marivaux. il a également son expérience dans le cinéma, à titre d’exemple on le trouve dans « le Gone de Chaaâba » de Christophe Ruggia, dans « Choisir d’Aimer » de Rachid Hami ou comme dans son dernier film hollywoodien « The kingdom » de Peter Berg…

    Autres vagabondages : Mahmoud Said a participé pendant plusieurs années dans plusieurs fictions radiophoniques pour france-Culture. Il est aussi réalisateur de reportages pour des télévisions arabes dans le monde, producteur pour Aljazera Childreen TV, coach pour comédiens et animateurs tv, sans oublier ses casquettes de journaliste pigiste, animateur, adaptateur, conseiller artistique, etc…

  • Ysmahane YAQINI

    Après une licence d’études théâtrales obtenue à Paris X Nanterre sous la direction de Robert Abirached

    et Jean Jourdheuil en même temps qu’une formation au jeu clownesque et jeu masqué au Chapiteau de Nanterre, elle suit des stages dirigés par Ariane Mnouchkine, Simon Abakarian, Peter Brook, entre autres.

    Au théâtre elle travaille avec Khalid Tamer (« L’ile des esclaves » de Marivaux), Peter Brook (« Don Giovanni » de Mozart), Gilberte Tsaï (« Sur le vif » de Jean-Christophe Bailly), Hervé Petit ( « Le médecin de son honneur » de Calderon).

    Depuis 2001 elle joue régulièrement dans les mises en scènes d’Irina Brook : « une Odyssée » d’ Homère (rôle d’Ulysse en 2001 puis rôle de Pénélope, Circé, le Cyclope, le Lotophase pour la reprise en 2008), « La bonne âme de Setchouan » de Brecht, « la tempête » de Shakespeare, « l’île des esclaves » de Marivaux.

    Au cinéma on l’a vu dans les films de Marion Lary, Farid Lopes, Maeva Poli, Sam Karmann, Thomas Vincent, Salomé Blechmans.

  • Kévin

  • Loïc

  • Francis Freyburger

    Comédien

    Francis Freyburger a 40 ans d’expérience théâtrale aussi bien dans l’institution (Théâtre National de Strasbourg, Théâtre National de Chaillot, Théâtre National de Reims…) qu’avec des compagnies indépendantes comme le Théâtre Pandora (Brigitte Jaques), le Théâtre des Quartiers d’Ivry (Antoine Vitez), l’Attroupement (Denis Guénoun), le Gratt (Compagnie Jean-Louis Hourdin), OC & CO (Olivier Chapelet)… Comme comédien il a travaillé sous la direction d’André-Louis Perinetti, Jean-Marie Patte, Jean-Pierre Vincent, Dominique Pitoiset, Jacques Lassalle, Jean Louis Hourdin, Jean-Paul Wenzel, Denis Guénoun, Brigitte Jaques, François Regnault, Yves Reynaud, Dieter Kaegi, Liviu Cullei, Germain Muller, BernardBloch, Pierre Diependale, Jean-Vincent Lombard, Michèle Foucher, Matthiew Jocelin, Olivier Chapelet…
    De 2001 à 2004, il est artiste associé à La Filature – Scène Nationale de Mulhouse. Comme acteur il a participé depuis 1973 à une cinquantaine de dramatiques télévisées, aussi bien en France qu’à l’étranger. A la télévision, il a travaillé notamment avec André Favart, Maurice Felvic, Maurice Frydland, André Tesseire, Paul Planchon, Christophe Andrei, Claude Couderc, Maurice Delbez, Max Gérard, Bernard Saint Jacques et en Allemagne avec Peter Deutsch, Egon Gunther, Hartmut Griesmayr, Hajo Gies, Péter Patzac, Lothar Bellag. Au cinéma, il a pu être vu dans « L’Inconnu de Strasbourg » (1998) de la réalisatrice Valéria Sarmiento auprès de Charles Berling et Ornella Mutti dans un second rôle (Orgel) et à la télévision dans « Les Alsaciens » dans le rôle du Curé Eberlé, d’André Favart (1995) et dans « Survivre avec les Loups » un film de Vera Belmont (2006). En 2010 il est dans « Tous les Soleils » de Philippe Claudel où il joue le rôle de l’artisan.

    Comme metteur en scène, il fonde avec Yves Reynaud le Théâtre de la Cruelle, implanté à Strasbourg, qui axe son travail sur des textes contemporains, ou sur des textes fondateurs de la sensibilité moderne. Il adapte en mai 1995 « Le terrier / Der Bau » de Franz Kafka, dans un spectacle bilingue (français – allemand). En 1999, il met en scène « Pflatsch ! » de Joseph Schmittbiel, une pièce en dialecte alsacien et en 2003 « ÜSGEZÜNT » de Fred Muller, primée au concours d’écritures de pièces dialectales. D’autres mises en scènes suivent parmi lesquelles : « Le Laboureur de Bohême » de Johannes von Saaz.

    Depuis 2005 il s’adonne également à la formation et à la direction d’acteurs de troupes amateurs dialectales et francophones.

  • Vincent CLERGIRONNET
  • Cédric LE GUILLERM
  • Julien BARBAZIN
  • Mahmoud SAÏD
  • Ysmahane YAQINI
  • Kévin
  • Loïc
  • Francis Freyburger

logo

Réseaux sociaux

Compagnie Demain il fera jour

Espace Lucien Herr
6, rue Couronne des Indes
51300 Vitry le François

Contact

Directeur artistique : Vincent Clergironnet

06 16 33 36 30

vincent.clergi@gmail.com

Chargée de diffusion : Alixiane Morel

06 68 06 84 13

diffusion.demainilferajour@gmail.com

Régisseur : Thomas Brouchier

06 75 06 65 73

thomasbrouchier@gmail.com