La disparition de l’ogre – création février 2022

Résumé
Dans une lointaine province, hommes et femmes vivaient depuis des
millénaires sous la domination de l’Ogre. Dans les temps anciens, l’Ogre menait les jeunes hommes sur les champs de bataille et, la nuit venue, il se nourrissait de la chair des morts et mangeait les cadavres des agonisants. Lors des épidémies ou des famines, l’on assistait au festin de l’Ogre et plus tard lorsque vint le temps des mines, il arrivait souvent que le monstre dévora les enfants qui y travaillaient. Au fil du temps, on trouva avec l’Ogre des aménagements, l’espérance de vie s’allongea et l’on savoura un certain confort matériel…
Pourtant, l’Ogre, par la peur qu’il inspirait, exerçait toujours une certaine
autorité qui était fort commode pour faire obéir les enfants, commander les
hommes et soumettre les femmes…
Or un jour, un enfant qui s’est perdu dans la montagne, en revient sain et
sauf. On l’interroge, on mène une enquête et bientôt la nouvelle se répand
comme une trainée de poudre : l’Ogre a disparu !

C’est à peu près à ce moment que commence notre histoire. Le narrateur qui exerce alors la charge de juge de paix est nommé dans la région… Il lui faudra avec les habitants réapprendre à vivre sans la peur…

Création : février 2022

Texte : Vincent Clergironnet
Jeu et mise en scène : Vincent Clergironnet
Musique : Cédric Le Guillerm
Scénographie et costumes : Barbara Mornet
Décoration : Emeline Gentil
Lumières : Jennifer Montesantos
Durée envisagée : 1h10
Genre : théâtre
Tout terrain : théâtre, salle équipée ou non, extérieur avec de l’attention
Tout public

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.